Kato Lechonia, Athènes, etcetera…

« Depuis Athènes, il y a des bus pour Vólos toute la journée », m’écrivait Bernard Beutter lors de nos échanges par mail. Easy… Mais comment aurais-je pu savoir que ces bus mettaient 4 heures de temps pour arriver à destination!? L’aventure, c’est l’aventure. Une aventure qui m’aura permis de découvrir ces fameuses constructions qui ne se termineront jamais, le golfe Nord d’Eubée, le golf Pagasétique et les nombreux – oh nombreux – vergers d’oliviers.

A Kato Lechonia, si la rencontre fut belle, l’exploration de la région fut, elle, plutôt sommaire. Enfin, entre eau, terre et maisons « abandonnées », le tour est vite fait. Mais entre deux siestes, la visite en vaut tout de même la peine.

img_2112

 

img_2168

img_2116img_2120-2

Et allez, hop, petit bonus, entre des oliviers à perte de vue: le « saloon »! 

img_0463

Quant à Athènes, je n’ai pu m’y balader qu’une demi-journée, tout en essayant d’éviter la masse de touristes. Que dire? Changement total d’ambiance et de contexte.

img_2300img_2281-2img_2308

Mais les pierres sont si belles qu’on ne peut que comprendre l’attraction qui en découle.

 

img_2312

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s